Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AIRE 21 ® : un programme en plein essor

AIRE 21 ® : un programme en plein essor

AIRE 21 ® : un programme en plein essor

Découvrez des Actions Intergénérationnelles pour la Réussite Educative...

Un an et demi seulement après son lancement par France Bénévolat, le programme AIRE 21 ® (Actions Intergénérationnelles pour la Réussite Educative au 21ème siècle) est largement mis en œuvre. Identifier, sur des territoires donnés, les projets et les différents acteurs impliqués, les faire TRAVAILLER ENSEMBLE,  tel est le rôle et l’ambition de France Bénévolat dans ce dispositif.

Ce programme vise quatre objectifs : redonner confiance à des jeunes en les impliquant dans des projets concrets d’utilité sociale dont ils sont au maximum initiateurs ; mettre en œuvre ces projets dans et avec des associations locales;identifier et valoriser les compétences ainsi développées par ces jeunes via le Passeport Bénévole® ; valoriser au maximum ces jeunes, soit dans leur établissement scolaire, soit auprès des entreprises locales.
Conçu par et pour des jeunes, AIRE 21® se traduit déjà par 50 projets concrets répartis sur 30 territoires. En voici quelques exemples.
Dans le cadre de l’accord national entre France Bénévolat et l’UNML (Union nationale des Missions Locales) plusieurs actions sont menées. A Pont-Audemer, à la suite d’un séminaire sur l’insertion des jeunes qui a réuni près de 90 personnes, deux jeunes en insertion, l’un comme webmaster, l’autre en communication, se sont engagés en tant que bénévoles à la Croix-Rouge. Deux autres l’ont été à France Bénévolat Eure, également dans le domaine de la communication, tandis qu’une association de commerce équitable s’est aussi portée candidate.
Dans la région de Dieppe, une quinzaine de jeunes vivant en zone rurale ont monté une web radio et réalisent un programme hebdomadaire avec l’aide du collège local. Dans la ville, via un collectif constitué pour des jeunes en déshérence, une quinzaine d’entre eux ont porté les courses des habitants d’un HLM privés provisoirement d’ascenseurs. Par ailleurs, ils ont remis en ordre des bacs à fleurs qui avaient été saccagés. Enfin, 30 jeunes en très grande difficulté viennent régulièrement travailler bénévolement à la SPA locale.
Dans l’Oise, sur les bassins de Creil et de Pont-Sainte-Maxence, une épicerie solidaire et une association qui anime des jeux de société pour sortir des personnes de leur solitude, se sont portées volontaires pour accueillir des jeunes. Dans la première, quatre d’entre eux se sont déjà engagés, tandis que des pistes sont en cours avec la seconde, notamment pour fabriquer des jeux de société. Par ailleurs, un groupe de six étudiants anime des actions auprès des résidents d’une maison de retraite avec des lycéens et des élèves de classes primaires. Parallèlement, cinq autres étudiants, cette fois de l’IUT local, se sont engagés dans un projet de recherche de bénévoles. Objectif : les orienter vers associations qui agissent dans le domaine de la réussite éducative ou, dans le cadre de partenariats avec des collèges et lycées professionnels, pour aider des élèves en difficulté.
En liaison avec les collectivités territoriales, cette fois, France Bénévolat intervient dans le projet de l’association ADEPAPE 29 afin de recruter les parrains susceptibles de soutenir, pendant leurs études supérieures, 15 à 20 jeunes de 18 à 25 ans ayant toujours vécu en famille d’accueil. A Montreuil-sous-Bois, le financement du permis de conduire pour les jeunes inscrits dans une démarche professionnelle est accordé par la mairie en échange d'une activité de 35 heures dans l'une des associations répertoriées par la ville. A cette occasion, France Bénévolat a été sollicité pour présenter lePasseport Bénévole ®.
A Valence, trois projets ont été montés avec le lycée agricole Valdrome géré par la fondation Apprentis d’Auteuil. L’un d’entre eux consiste à organiser des échanges réguliers entre les bénévoles de l’association Jardins Familiaux et Collectifs de Valence et 17 jeunes du lycée. Ils ont ainsi commencé à planter des haies puis participé à un repas avec dégustation de radis, salades et fruits du jardin collectif.
A Chelles, en Seine-et-Marne, des jeunes ayant parfois décroché de la scolarité ont été formés gratuitement, par exemple à la retouche photo, dans une structure de réalisation vidéo et photo mis à leur disposition. Par ailleurs, un repas de Noël pour 180 personnes a été préparé et servi par des jeunes bénévoles. Idem avec un défilé de mannequins dont les vêtements ont été cousus par des personnes âgées à partir de matériaux de récupération.
Enfin, dans le 20ème arrondissement de Paris et à la demande de la PJJ (Protection judiciaire de la Jeunesse), France Bénévolat a accompagné cette année l’insertion de 15 jeunes âgés de 16 à 19 ans dans le cadre de leur formation aux métiers d’aide à la personne. A cet effet, trois associations ont été impliquées : la ludothèque Jeux Dés en Bulles, la résidence Voltaire qui héberge des personnes âgées particulièrement isolées et le Café Social, créé par l’association Ayzem Zamen dont le rôle est d’aider les migrants et de les accompagner dans la vieillesse.

> Pour plus d’exemples, télécharger l’article complet.

Partager